Comparateur forfait mobile : gare aux augmentations tarifaires

L’UFC-Que Choisir a récemment souhaité mettre en garde les consommateurs contre les augmentations tarifaires en approche dans le secteur des télécoms. Les abonnés RED by SFR, Bouygues et Free seraient concernés et risqueraient de voir leurs factures augmenter. Notre comparateur de forfait mobile fait le point sur la question. 

Voir les forfaits les moins chers du marché

L’association de consommateur UFC-Que Choisir tient à alerter les abonnés Bouygues, RED by SFR et Free. Les trois opérateurs ont prévu d’augmenter leurs tarifs, ce qui aura des répercussions sur la facture de leurs clients.

Chez RED by SFR, l’augmentation concernerait les clients détenant un forfait RED. L’opérateur prévoit d’augmenter la data de certains abonnements en échange d’une hausse tarifaire de 2€/mois.

Du côté de Bouygues, l’opérateur mobile annonce une hausse de 3€/mois sur les abonnements internet. En contrepartie, ces derniers permettront d’appeler en illimité vers les mobiles. Cela pose question, car tous les abonnés n’en ont pas l’utilité. Beaucoup possèdent déjà une ligne mobile contenant les appels illimités et se servent peu, voire pas du tout, de leur ligne fixe.

Chez Free, spécialiste du forfait international, ce sont les appels vers l’étranger qui sont concernés. Il faudra maintenant compter sur un tarif uniformisé à 1,35€/min pour toutes les destinations internationales incluses dans le forfait Free.

Les opérateurs ont-il le droit d’augmenter leurs tarifs ?

Pour de nombreux Français, ces augmentations sont subies et, à juste titre, jugées injustes. Néanmoins, les opérateurs ont parfaitement le droit d’agir de la sorte. L’UFC-Que Choisir rappelle que :

Bouygues, SFR et Free sont en droit d’augmenter leurs prix comme bon leur semble à condition d’en avertir leurs clients par écrit au moins un mois avant l’entrée en vigueur de la hausse. Ce qu’ils ont fait, même si les messages envoyés insistaient plus sur les contreparties proposées (les appels vers les mobiles pour les forfaits Bbox, plus de gigaoctets pour les abonnés SFR, etc.) que sur l’augmentation de tarifs.

Bon à savoir : Bouygues et RED by SFR donne la possibilité à l’abonné de refuser l’augmentation de tarif via son espace client. Il faut donc être particulièrement vigilent dans les semaines qui viennent. Mieux vaut consulter les SMS ou emails envoyés par son opérateur. Si le client refuse et souhaite changer de forfait, nous rappelons qu’il existe des forfaits mobiles pas chers attractifs sur le marché de la téléphonie mobile.

 

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !