Est-ce que la 5G vaut le coup ?

Nouveau téléphone, forfait plus cher… Est-ce que la 5G vaut le coup de s’équiper, quitte à dépenser un peu plus chaque mois pour son forfait ? En effet, les opérateurs commercialisent des offres pour profiter de la 5G. Ces dernières sont généralement plus onéreuses que les abonnements 4G classiques. 

► Accéder au comparateur de forfait mobile

Une vitesse accrue pour le téléchargement des vidéos

C’est un fait, la nouvelle norme 5G est plus performante que la 4G. Son débit maximum théorique est de 20 Gbit/s, contre 1 Gbit/s pour la 4G. La 5G est théoriquement vingt fois plus rapide que l’ancienne norme. Cette différence sera particulièrement utile pour télécharger rapidement des vidéos Ultra HD (4K).

En outre, la 5G permet d’augmenter la bande passante lorsqu’un grand nombre d’appareils se connectent en simultané. Le réseau ne devrait donc pas être ralenti en cas de forte demande.

Pour le moment, malgré tout, le forfait 4G reste la norme en France. Est-ce que la 5G vaut le coup ?

Faut-il passer à la 5G ?

Est-il prématuré pour passer à la 5G ? Cela vaut-il le coup ? Voici plusieurs points dont il faut tenir compte.

Il est nécessaire de remplacer son téléphone

Pour surfer en 5G, il faut avoir un forfait compatible, ainsi qu’un téléphone mobile compatible. Inutile de changer de forfait pour la 5G quand on n’a pas prévu d’acheter un smartphone dernière génération.

Des différences entre performances théorique et réelle

Attention, dans les faits, la 4G permet rarement d’atteindre le 1 Gbit/s, son débit maximum théorique (obtenu dans des conditions optimales). Pour la 5G, même chose. Il ne faut pas s’attendre à atteindre le 20 Gbit/s, sous peine d’être déçu.

La 5G, loin d’être déployée partout

La 5G est loin d’être disponible partout en France. Elle est présente dans certaines grandes villes : Paris, Lille, Nantes, Montpellier, Marseille. Il s’agissait en effet de sites expérimentaux. Partout ailleurs, la couverture ne permet pas d’en profiter réellement. Quant à son déploiement, il devrait s’échelonner sur plusieurs années. L’Arcep estime que deux tiers de la population en bénéficiera en 2025.

Conclusion : à moins d’habiter dans une grande ville (site expérimental 5G), il ne vaut pas forcément le coup de se précipiter. Le risque étant de ne pas pouvoir profiter immédiatement de l’investissement effectué. En attendant une meilleure couverture 5G, on peut donc tout à fait se contenter d’un forfait mobile pas cher, compatible 4G.

Rédigé par Noemie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.