MVNO : notre comparateur forfait mobile sans réseau propre

MVNOMVNO est un terme courant pour les professionnels, voire pour les initiés de la téléphonie. Cependant ce terme reste abstrait pour la majorité des français. Ces derniers peuvent donc s’interroger lorsqu’ils changent de forfait mobile et qu’ils ont la possibilité d’opter pour un MVNO. Zoom sur ces nouveaux acteurs auxquels nous réservons une place de choix dans notre comparateur de forfait mobile

Accéder aux forfaits mobile

MVNO : définition et histoire

Le sigle MVNO provient du terme anglais Mobile Virtual Network Operator. C’est d’ailleurs en Angleterre que les premiers acteurs ont vu le jour. En français, ce terme est généralement traduit en opérateur mobile virtuel.
Un MVNO ne possède pas de réseaux téléphoniques mais le loue à un opérateur qui en possède. Il peut dès lors vendre des prestations (forfait, box) en son nom à des clients finaux, que ce soit des particuliers et/ou des professionnels.

MVNO A l’origine, les MVNO ont principalement investis le marché en proposant des forfaits de téléphone low cost et ont à ce titre gagné des parts de marché face aux opérateurs historiques qui se satisfaisaient selon les pays de marges conséquentes au détriment de leurs clients. Virgin Mobile fut l’un des premiers succès de ce type d’acteur à la fin des années 90 au Royaume-Uni. La France a rapidement emboîté le pas avec en 2005 l’arrivée de NRJ mobile. Cette dernière toujours très active aujourd’hui a été suivie dès 2006 par Virgin Mobile ; entreprise qui a compté jusqu’à 1.7 millions de clients avant de devenir Red by SFR en 2016.

L’arrivée des MVNO incité par les organismes publics ont permis la baisse des tarifs des forfaits téléphoniques. Afin d’offrir à ses clients une couverture réseau maximum, certains se sont associés à plusieurs réseaux.

Un opérateur mobile virtuel peut devenir full MVNO s’il possède au moins un registre de localisation et un centre de communication de téléphonie mobile. Il se rapproche ainsi d’un opérateur traditionnel, seule différence il n’a pas de réseau physique. Le full MVNO gagne donc en indépendance.

Le marché des MVNO en France

En 2012, l’arrivé de Free et de ses forfaits mobiles pas chers, et notamment son forfait à 2 euros, à quelque peu changé la donne et a renouvelé le parc des MVNO.
Depuis 2012, nombre d’opérateurs mobile virtuels ont plié boutique face à la concurrence et notamment suite à l’émergence d’offres low cost des acteurs historiques  comme Red by SFR et Sosh de Orange.
Le rapprochement du MVNO Numericable et de SFR a également réduit le nombre d’opérateurs mobiles virtuels dans l’optique d’une harmonisation des marques. Le dernier en date a avoir disparu est le non moins connu M6 mobile qui a laissé place aux forfaits d’Orange.
En 2012, la part de marché des MVNO était de 12%. A fin mars 2016, elle s’élève désormais a à peine plus de 10% pour approximativement  7 millions de clients.
2014 marque l’apogée de ce type d’acteur avec 12.9% de part de marché et 47 acteurs présents sur le marché français.
Selon l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), à fin 2016, les MVNO étaient au nombre de 33.
Difficile donc de tous les connaitre, les plus connus sont : NRJ mobile, Prixtel, Coriolis, La Poste Mobile et CIC mobile. Mais bien d’autres existent et certains ont su se spécialiser sur des cibles bien définies telles :

  • Bazile Telecom pour les personnes âgées
  • Lebara Mobile spécialisés dans les appels internationaux
  • Transatel qui propose des offres adaptées pour les transfrontaliers

MVNOTous ces MVNO louent leur réseau a au moins un des 3 acteurs français qui en possède un : Orange, SFR et Bouygues Telecom.
Au vu d’une part de marché en régression depuis 2014, les prochaines années devraient laisser place à une concentration des acteurs. Les prix bas ne laissent guère de place à de tels acteurs qui ne sont que des intermédiaires supplémentaires entre le réseau et les clients. La survie des MVNO dépendra vraisemblablement de leur capacité à innover et à spécialiser leurs offres.
Le leader des MVNO français est EI Telecommunications qui possèdent 1.4 millions de clients à fin 2016 via les marques NRJ mobile, Auchan Telecom, Crédit Mutuel Mobile, CIC mobile et Cofidis mobile.

L’attractivité des MVNO

Ils ont été les précurseurs de forfait à bas coût. L’arrivée de Free sur le marché du mobile a rabattu les cartes et a obligé les opérateurs historiques tels Orange et SFR a intervenir dans une guerre des prix.
Les MVNO continuent à faire des offres attractives et particulièrement pour des besoins particuliers en s’adaptant au profil et aux attentes des clients. Cette stratégie n’étant pas la priorité pour les grands acteurs qui sont plutôt dans un marketing de masse.

En fonction du client, la meilleure solution afin de trouver son meilleur forfait est de comparer les différentes offres en fonction de ses besoins. Cette démarche qui peut paraître complexe au vu du nombre d’acteurs en présence est facilité par la mise en place de comparateurs de forfaits, tel que le nôtre.

Rédigé par Johann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.