Résiliation Free : rompre son contrat de forfait mobile ou de box

résiliation free

Le marché de la téléphonie est en mouvement constant. De ce fait, l’apparition de forfaits mobiles plus avantageux les uns que les autres augmentent toujours davantage les attentes des utilisateurs. L’opérateur mobile et fournisseur d’accès Free n’échappe pas à la concurrence. Il arrive alors parfois que les consommateurs désirent effectuer une résiliation Free, que ce soit avant ou au terme de l’engagement. Par la suite, cette résiliation Free permet de dénicher un forfait mobile pas cher ou un abonnement internet, davantage adapté aux besoins des clients. Ainsi, dans l’objectif d’accompagner les internautes dans leur recherche, nous mettons à leur disposition un comparatif d’abonnements internet.

La résiliation Free : comment procéder ?

Si les clients n’ont plus le même avis sur Free et souhaitent réaliser une résiliation, certaines démarches sont à respecter. Pour cela, il suffit aux consommateurs de rédiger une lettre attestant de la volonté de résiliation Free, et de l’envoyer au service clients, soit par courrier, soit par e-mail. Il ne faut pas omettre de l’expédier en recommandé avec un avis de réception. Par ailleurs, il est impératif de bien noter son nom et prénom, ainsi que le numéro de la ligne téléphone fixe.

>>> À lire aussi sur Capitaine Forfait : nos astuces pour trouver le meilleur forfait

Grâce à la loi Chatel, il est tout à fait possible d’obtenir une résiliation Free, et ce à n’importe quel moment du contrat. Selon la loi, l’opérateur mobile sera dans l’obligation d’arrêter l’abonnement internet dans un délai maximum de 10 jours, à partir de la date de réception du courrier de résiliation Free. A savoir que les forfaits sans engagement de Free permettent aux clients de changer d’opérateur dès qu’ils le souhaitent, sans avoir à payer de frais.

ATTENTION ! Free Mobile est assez connu pour couper la connexion internet dès la réception de la lettre de résiliation Free. C’est pourquoi il est très important de spécifier la date à laquelle le consommateur désire entamer leur résiliation Free et réaliser la coupure.

La résiliation Free implique forcément une insatisfaction et une volonté de trouver un meilleur abonnement internet. Pour cela, il est important de pouvoir comparer les différentes offres du marché proposées par les opérateurs télécoms. C’est pourquoi Capitaine Forfait met à disposition des internautes un comparateur d’abonnements internet pas chers et de qualité. Pour ceux cherchant un meilleur forfait de téléphone, un comparateur de forfait mobile est également consultable.

► Comparer les meilleures offres internet

Résiliation Free : quels sont les frais ?

Malheureusement, la résiliation d’un forfait de téléphone ou d’un abonnement internet Free engendra des frais dans la plupart des cas. En effet, les conditions générales de vente de l’opérateur mobile et fournisseur d’accès internet Free sont claires. Elles signalent qu’en cas de résiliation Free et de rupture de contrat, les consommateurs devront impérativement payer des frais de fermeture de ligne. Ces derniers s’élèvent au prix de 49 euros.

résiliation Free En revanche, il existe certaines situations au sein desquelles les utilisateurs d’un forfait Free ne sont redevables d’aucuns frais. Dans chaque contexte listé ci-dessous, il est obligatoire de fournir un justificatif lors de la résiliation Free :

  • Le décès du titulaire du contrat internet Free
  • L’évolution du réseau local qui empêche le maintien des services promis
  • La modification du contrat par Free. Dans ce cas, les utilisateurs ont quatre mois pour envoyer un courrier et demander la résiliation Free sans frais.
  • La non-éligibilité de la ligne, notamment à la fibre optique, malgré les informations préalables de l’opérateur
  • La non-exécution des services imputables à Free. Cela doit impérativement être justifié par le client.
  • Le retrait d’une autorisation administrative accordée à Free, ou encore le retrait d’un droit de passage. La fourniture des services internet serait rendue impossible.

La plupart de ces raisons sont donc liées à des dysfonctionnements de Free ou à des évolutions des services proposés.

>>> Découvrir aussi sur Capitaine Forfait : trouver un forfait mobile pas cher

Résiliation Free : penser au délai de rétractation !

Les consommateurs ont la possibilité d’effectuer une résiliation Free sans payer dans le cas de la rétractation. Les nouveaux utilisateurs, non satisfaits des services internet de la Freebox, disposent d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la réception du dernier matériel mis à disposition par la marque. Il sera alors possible de changer d’opérateur très facilement sans pour autant s’inquiéter des frais de résiliation Free.

Résiliation Free : Que faire du matériel ?

résiliation freeLors d’une résiliation Free, les équipements qui ont été mis à la disposition des consommateurs doivent constamment être renvoyés, qu’il s’agisse des box internet, décodeur TV, et autres plugs. Selon la façon de mettre fin à au contrat Free, le renvoi du matériel  sera ou non à la charge de l’abonné.

Une simplification de renvoi

Depuis le mois de juin 2016, Free simplifie grandement le retour du matériel pour les abonnés qui auraient procédé à la portabilité de leur numéro fixe, lors de la résiliation Free. Lorsque la résiliation Free par le nouvel opérateur sera effective, cela sera affiché sur l’espace client Free des utilisateurs. Cet espace se trouve dans l’Interface de Gestion, sur le site internet de l’opérateur. Les consommateurs pourront alors y télécharger une étiquette de retour via Kiala. Il suffira donc simplement d’imprimer cette dernière et de déposer le carton avec l’équipement complet à l’intérieur, dans un point relais Kiala.

Dans le cas où les consommateurs n’auraient pas gardé leur numéro de téléphone fixe, Free ne fournira pas de bon retour. Il est possible de tenter d’en demander un en appelant le service clients au 3244, mais il faudra être convaincant. En effet, cela ne fonctionne pas toujours !

Résiliation Free : retour du matériel sans portabilité

Lorsque les clients n’ont pas sélectionné de portabilité du numéro, il existe deux autres manières de procéder.

La première concerne les utilisateurs qui souhaitent conserver leur accès internet le temps que Free coupe la ligne. Il convient alors d’envoyer une lettre de résiliation puis de retourner la box Free en colis recommandé avec un avis de réception au plus tard 15 jours après la date de prise d’effet de la résiliation Free.

Il est impératif que les consommateurs s’assurent de joindre à l’envoi de l’équipement, une copie du formulaire de résiliation. Ce dernier est mis à disposition sur l’espace client en ligne. Cet espace est a retrouvé dans la rubrique « Mon compte ». D’autre part, les utilisateurs ne doivent pas omettre de s’identifier avec nom, prénom, numéro de ligne et identifiants sur papier libre. Dans le cas contraire, Free aura la possibilité de facturer l’indemnité forfaitaire de non-restitution du matériel.

Dans le cas où les clients ne souhaitent pas maintenir la connexion,  ils peuvent tout à fait réunir leur demande de rupture de contrat ainsi que la box et les équipements annexes au sein du même colis.

Quelle que soit la situation, l’adresse de renvoi du matériel et/ou du courrier est la même. Elle est la suivante :

Freebox Résiliation
C/O Publidispatch
6, rue Désir Prévost
91075 Bondoufle

>>> Egalement disponible sur Capitaine Forfait : entrer en contact avec Free

Rédigé par Johann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *