Téléphoner en vacances : quel forfait mobile prendre ?

téléphoner en vacancesCombien cela me coûtera-t-il de téléphoner en vacances ? Une question qui s’impose aux voyageurs, notamment à ceux qui ont prévu de passer leurs vacances à l’étranger. En dehors de nos frontières, quelques petites précautions s’imposent pour ne pas exploser son forfait international et éviter les déconvenues au retour.. 

Consulter le comparatif de forfaits mobiles

Téléphoner en vacances : les astuces pour payer moins cher

Lorsque l’on évolue dans un environnement ultra connecté, difficile de décrocher quelques semaines, de ne pas téléphoner en vacances ou de ne pas se servir d’internet depuis son mobile. Car téléphoner depuis l’étranger coûte cher, c’est un fait. Pour autant, faut-il laisser son smartphone à la maison ? Inutile d’en arriver là. De simples précautions et quelques vérifications avant le départ permettent de voyager plus sereinement.

Téléphoner en vacances : je voyage en Europe

Bonne nouvelle pour les vacanciers qui partent au sein de l’Union Européenne, les nouvelles réglementations européennes vous autorisent à téléphoner en vacances sans frais supplémentaires. Auparavant, le roaming (données en itinérance), qui assure le passage entre les différents réseaux mobiles, était facturé. Depuis le mois de juin 2017, l’abonné peut désormais utiliser son forfait normalement dans n’importe quel pays de l’Union Européenne, ainsi qu’en Islande, en Norvège et au Liechtenstein.

> Par exemple, l’abonné pourra téléphoner en vacances en illimité s’il dispose d’un forfait illimité.

téléphoner en vacances

Attention tout de même, cette réglementation européenne précise qu’aucun supplément ne sera facturé, sauf en cas d’« usage déraisonnable ». L’ennui ? Aucune définition ou précision n’est donnée quant à cet usage déraisonnable. C’est donc à l’opérateur de fixer le seuil au dessus duquel il pourra procéder à une surfacturation. Pour le connaître, il faut lire attentivement le contrat d’abonnement. Cette information y est précisée.

Néanmoins, cette surfacturation est davantage liée à la consommation internet sur mobile qu’au fait de téléphoner en vacances. Pour éviter cette facturation supplémentaire, il suffit de ne pas procéder à des téléchargements trop importants. En vacances à l’étranger, mieux vaut éviter de télécharger un grand nombre de films en streaming par exemple.

>>> Bon à savoir : en 2018, les opérateurs ont le droit de facturer 6€/ Go supplémentaire, hors taxe. 

Téléphoner en vacances : je voyage hors de l’Europe

Téléphoner en vacances lors que l’on se trouve hors de l’Europe est une toute autre chose. Le roaming est pratiqué dans tous les pays. Voici quelques conseils pour réduire la facture :

  • Au décollage, mieux vaut couper les données mobiles de son smartphone, et ne les rallumer qu’en cas de besoin. Pour ceux qui préfèrent ne pas couper les données mobiles du téléphone, il est important de fermer les applications pour éviter qu’elles ne continuent à se mettre à jour en arrière-plan.
  • Lors de la première connexion, il faudra prendre le temps de lire le SMS envoyé par l’opérateur. Ce message indique les coûts pour téléphoner en vacances depuis le pays en question, pour se connecter à internet, ainsi que l’ensemble des conditions tarifaires locales.
  • Autant que faire se peut, le vacancier devra utiliser le réseau WIFI : café, hôtels, lieux publics… les points d’accès sont de plus en plus nombreux.
  • Pour téléphoner en vacances, il peut être judicieux de passer ses appels via le WIFI. Il existe de nombreuses applications qui permettent de communiquer sans passer par le réseau mobile, et cela gratuitement. WhatsApp, Facebook Messenger, Wechat, Telegram, Skype, Viber, Line, Hangouts… il n’y a que l’embarras du choix. L’astuce consiste à télécharger les applications nécessaires à l’avance, et à prévenir ses proches pour qu’ils fassent de même.
  • Plutôt que d’utiliser la data de son téléphone, il est également préférable d’acheter des cartes prépayées sur place, contenant un certain nombre d’appels et de données pour se connecter à internet. Le coup de revient sera toujours beaucoup moins important que si l’utilisateur passe par son opérateur.

Les solutions pour téléphoner en vacances

 Il faut savoir que les opérateurs proposent des forfaits plus adaptés pour téléphoner en vacances ou lors de déplacements réguliers à l’étranger. Quels sont-ils ? Petit tour d’horizon des différentes solutions proposées. Globalement, il s’agit souvent des forfaits haut de gamme qui permettent aux clients des usages hors de l’Europe.

Téléphoner en vacances avec Orange

téléphoner en vacances

Il est assez difficile de s’y retrouver, d’autant que les tarifs pratiqués varient en fonction des pays. L’idéal étant de se renseigner toujours avant le départ auprès de son opérateur. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site Travel.orange.fr.

Avec un forfait Orange Jet 100 Go, l’abonné bénéficiera de services inclus à l’étranger, hors de l’Europe. Le forfait affiche en effet la mention « SMS Monde », ce qui confère à l’utilisateur les SMS illimités depuis et vers le monde entier. Avec les 100 Go de data valables en France métropolitaine, le forfait Jet comprend également 60 Go tous les mois, valables en Europe, DOM, Suisse, Andorre, mais aussi aux USA et au Canada.

Découvrir les forfaits Orange Jet

>>> Bon à savoir, Orange propose des Pass Évasion, valables pour une durée de 7 à 31 jours pour téléphoner en vacances, envoyer des SMS ou se connecter à Internet. Néanmoins, les tarifs restent très élevés. Par exemple, un Pass de 31 jours comprenant 30 min d’appels, 50 SMS et 3 Go de data, coûtera 29€ pour le Maroc, la Chine ou la Tunisie.

Téléphoner en vacances avec SFR

La plupart des forfaits de téléphone de l’opérateur au carré rouge, comme le forfait SFR, ne comprennent pas de prestations au-delà des frontières de l’Union européenne. Pareil que pour Orange, il faut pousser jusqu’au forfait Premium pour bénéficier de 100 Go de data par mois et des appels/SMS en illimité aux USA et au Canada.

Plus d’infos sur le forfait Premium

Téléphoner en vacances avec Bouygues Télécom

téléphoner en vacancesLa situation est quasi identique pour qui veut téléphoner en vacances avec Bouygues Télécom. Les tarifs appliqués à l’étranger dépendent du forfait Bouygues utilisé et du pays dans lequel se déplace l’abonné.

Chez Bouygues Télécom, il existe bien des Pass Internet voyage. Néanmoins, les tarifs de ces derniers sont très élevés. Pour une recharge de 1 Go, il faudra compter 20€. Celle-ci sera valable dans 10 pays (USA, Canada, Japon, Malaisie, Thaïlande, Russie, Corée du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Israël).

Autre solution, Bouygues Télécom propose d’alerter les utilisateurs par SMS dès qu’ils dépassent des paliers de hors forfait : à 5€ par exemple, ou 10€.

Découvrir les forfaits Bouygues Télécom

Téléphoner en vacances avec Free

Pour téléphoner en vacances avec un forfait Free, mieux vaut avoir opté pour l’abonnement à 19,99€/mois (ou 15€ pour les abonnés Freebox). Celui-ci comprend les appels, SMS, MMS en Europe, aux USA, au Canada, en Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie et Israël. Il donne également droit à une enveloppe de 25 Go/mois disponible dans onze pays.

Souscrire un forfait Free 19,99€/mois

Téléphoner en vacances avec une offre low-cost

Mauvaise idée ! Les offres mobiles low-cost sont celles qui occasionnent souvent le plus de surcoûts à l’étranger. Par exemple, avec un forfait RED by SFR, le forfait peut être utilisé en Europe, mais il n’inclut pas la Suisse ou Andorre comme d’autres opérateurs.

Quand on possède un forfait low-cost, mieux vaut rester vigilant et appliquer les conseils données ci-dessus pour éviter le hors forfait.

Téléphoner en vacances : quelles conclusions tirer ?

Quoi qu’il arrive, même avec un forfait mobile haut de gamme, lors que l’on veut téléphoner en vacances ou utiliser son smartphone à l’étranger, hors Union européenne, les risques de surfacturation sont bien présents. Les opérateurs ne peuvent garantir le zéro frais de roaming. Quant aux Pass internationaux, ils sont souvent hors de prix !

Nous ne pouvons que conseiller aux voyageurs de bien se renseigner auprès de leur opérateur avant le départ. Il faudra également penser aux conseils énoncés ci-dessus pour réduire les surcoûts. Les cartes prépayées à acheter sur place ou l’utilisation du WIFI restent les meilleurs moyens de profiter des vacances sans les gâcher à cause d’une facture trop salée.

>>> À lire sur Capitaine Forfait : forfait pour vivre à l’étranger


Rédigé par Noemie

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Crédit !